LE SVASTIKA D’HITLER

La croix gammée est depuis le XXème siècle associée au symbole du national-socialisme et de la seconde Guerre mondiale. Utilisée auparavant par Hitler pour démontrer la suprématie de la «race aryenne», la croix gammée ne fut en réalité pas inventée par ce dernier.

Délimitée aux extrémités par des sortes de crochets, cette croix nommée «svastika» en sanskrit, proviendrait de l’Inde. Ce symbole revêt une origine ancestrale, prenant son essence durant la période antique.

Étymologiquement, la composition de svastika «su» et «asti» peuvent être traduit respectivement par «bien» et «être». De manière simplifiée, l’appellation «svasti» fait référence à la formule «c’est bien». Dès l’Antiquité, elle prend un caractère sacré et est récitée sous forme de citation de bénédiction chez les religieux indiens, en somme, elle devient une sorte de porte-bonheur. Plusieurs définitions s’apparentent alors au svastika dans l’hindouisme, le jaïnisme et bouddhisme, les trois plus grandes religions asiatiques.

Au fil des siècles, sa propagation s’étend jusqu’en Europe et Asie mineure. Le svastika devient ainsi un emblème phare notamment en Europe où cette dernière est utilisée dans la religion chrétienne comme symbole de rédemption, de rachat des péchés. De cet engouement collectif naissent alors des objets, armes et autres figurines telles que ce collier (image de droite) conservé au Musée national d’Iran.

Dans les années 1920, Hitler s’inspira du svastika et le remodela à sa manière pour en faire le logo du NSDAP, le parti national-socialiste, plus communément connu sous l’appellation de parti Nazi. Toujours d’après l’idéologie hitlérienne, ce choix d’agencement n’est pas le fruit du hasard mais plutôt d’une mure réflexion apposée dans le tristement célèbre Mein Khampf. Sur cette image représentant le logo nazi, le fond rouge évoque le socialisme, et le cercle blanc, le nationalisme. L’une des différences majeures par rapport au svastika indien, est le degré d’inclinaison et la rotation de la figure. Ce détail qui semble au premier abord de moindre importance, à une grande signification. Alors que la croix gammée est inclinée à 45°, le svastika lui possède des branches dirigées horizontalement ou verticalement, comme sur l’image ci-contre. Le sens alors énoncé, n’est plus le même.

Après la seconde Guerre mondiale, ce symbole disparaît progressivement en Europe. En revanche dans le monde asiatique, le svastika n’ayant pas la même signification reste bien présent dans la société religieuse, notamment au Japon, où le svastika est utilisé sur les cartes touristiques afin de permettre aux étrangers de repérer les temples bouddhistes. Cependant d’ici 2020, le gouvernement japonais prévoit une réorganisation massive des symboles touristiques afin de faciliter le tourisme en vue des Jeux olympique de Tokyo.

S.C.


Persee.fr
Wikipédia
Nippon Connection

Leave a comment

Your email address will not be published.


*